Bonne année à ceux qui y croient encore…

… Et bon courage aux autres. Vous l’aurez compris, je fais partie de ceux qui n’y croient plus. L’avenir de l’humanité est noir comme du charbon et l’idée de fêter le commencement d’une nouvelle ère de connerie me donne la nausée.

Comment peut-on avoir envie de faire la fête quand on fait le bilan de l’année écoulée ? Catastrophes naturelles, catastrophe nucléaire, catastrophes économiques, chômage catastrophique, hommes politiques catastrophiques, nous assistons comme prévu à la chute de la Catastrophe capitaliste et PERSONNE NE RÉAGIT.

Un exemple parmi d’autres, que je me ferai un plaisir de développer dans un prochain article : les banques. Tout le monde autour de moi s’en plaint, personne ne leur fait confiance. Tous ceux qui ont déjà eu des problèmes de découverts non autorisés s’étranglent en voyant les commissions exorbitantes qui leur sont extorquées, pardon, facturées, mais combien d’entre eux ont déjà pris la peine de vérifier si ces commissions étaient en conformité avec la loi ? Combien d’entre eux ont contacté une association de consommateurs ? Combien, tout simplement, ont déjà demandé à leur directeur d’agence s’il arrivait à dormir la nuit ? Personne ou en tout cas très peu. Et quand par hasard on ose dire que, non, les banques n’ont pas tous les droits, on se voit répondre par des haussements d’épaules et des « bah de toute façon elles le prennent le droit ».

Imaginez ce qu’il serait arrivé si on avait dit à l’époque : « les nazis, ça sert à rien de lutter contre eux ils ont tous les droits » (je vois d’ici la levée de boucliers que provoquera l‘utilisation du terme nazi, alors je précise, d’une part, qu’il ne faut pas me faire dire ce que je n’ai pas dit et, d’autre part, comme je l’ai dit dans le premier article, que je me fiche pas mal du politiquement correct), ou encore, « les congés payés ça sert à rien de les demander, on les aura jamais ».

Alors pour la nouvelle année j’ai pris une seule résolution, pas une résolution bidon du style j’arrête de fumer (ce que je compte faire bientôt d’ailleurs, mais c’est une autre histoire et pour le moment ça tient plus de l’idée que de la décision — et d’ailleurs à ce propos, allez voir l’article de Noya sur les résolutions du Nouvel An, il vaut le détour). J’ai pris une résolution toute simple, juste pour être plus proche de mon vrai moi-même et elle consiste à ne plus me laisser marcher sur les pieds par les mastodontes de la société.

Pour la suite des réjouissances, chers lecteurs et pour commencer cette année en beauté, vous aurez donc l’immense honneur de prendre connaissance de mes démêlés avec, en vrac, Bouygues Telecom, EDF, Free, la Mairie de ma ville, l’Urssaf, les Assedic, la BNP, le Crédit Agricole, j’en passe et des meilleurs (enfin non, pas des meilleurs, la palme étant détenue par le Crédit Agricole).

Allez, je m’y plie quand même, parce que même si ça ne sonne pas vrai, c’est toujours agréable un petit mot gentil : bonne année 2012 à tous, qu’elle soit moins pénible que 2011 ou en tous cas pas pour les mêmes !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s